Changement de statut

Étudiants étrangers : quel accès au marché du travail français ?

Publié le 04.06.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Cet article a plus d’un an, il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

En date du 31 mai 2012, une circulaire établie conjointement par les ministères en charge de l’intérieur, du travail et de l’enseignement supérieur abroge la circulaire du 31 mai 2011 relative à l’accès au marché du travail des étudiants étrangers.

Cette nouvelle circulaire demande aux préfets de faciliter les démarches des étudiants étrangers non communautaires effectuant une procédure de changement de statut afin de s’engager dans une première expérience professionnelle en France. Par ailleurs, elle précise que les délais d’instruction des demandes ne doivent pas excéder 2 mois dès lors que les dossiers sont complets (hors attestations de réussite des examens) en vue d’éviter à l’étudiant le risque de perdre l’emploi auquel il postule. Enfin, les préfets sont invités à réexaminer prioritairement les dossiers déposés depuis le 1er juin 2011 et qui sont à nouveau présentés à compter du 31 mai 2012.

La circulaire du 31 mai 2011 avait été complétée par une circulaire concernant l’accès au marché du travail des diplômés étrangers hautement qualifiés (niveau au moins équivalent au master), signée le 12 janvier 2012.